Assembly of First Nations National Chief Says the 2015 Federal Election Must Be About “Closing the Gap” Between First Nations and Canada

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Assembly of First Nations National Chief Says the 2015 Federal Election Must Be About “Closing the Gap” Between First Nations and Canada

by ahnationtalk on August 4, 2015723 Views

afnmulti_logo

 

August 2, 2015

Assembly of First Nations National Chief Says the 2015 Federal Election
Must Be About “Closing the Gap” Between First Nations and Canada

(Ottawa, ON) – Assembly of First Nations (AFN) National Chief Perry Bellegarde said today that the federal election, now underway, is an opportunity for all Canadians to help close the gap in the quality of life between First Nations people and the rest of Canada.

“This election presents the first opportunity for Canadians who watched the Truth and Reconciliation proceedings unfold to cast a vote in favour of a brighter future for all Canadians, including First Nations,” said National Chief Bellegarde. “There is a very high cost of maintaining the gap between First Nations and the rest of Canada, and there are great benefits to all of us in closing that gap. Closing the gap builds not only stronger First Nations communities, but a stronger economy and a stronger Canada.”

The gap is well established. In recent years, Canada has ranked between 6th and 8th on the UN Human Development Index while First Nations fall between 63rd and 78th. The federal government’s own Community Well-Being Index shows that the gap has not closed at all since 1981. The gap in quality of life results in First Nations facing poorer health, a shorter life span, housing shortages and over-crowding, communities under boil water advisories, First Nations vastly over-represented in jails and the high numbers of missing and murdered Indigenous women and girls among many other stark statistics. Studies have shown that closing the gap would add $400 billion to Canada’s economy and save an additional $115 billion in social costs related to poverty.

“Our issues are Canada’s issues,” said National Chief Bellegarde. “I am calling on all Canadians and all candidates to commit to working with us as partners to close the gap. This election comes at a time when Canada is poised to begin the era of reconciliation. The AFN is doing its part to inform First Nations about how to participate in this election. Our leaders and citizens are mobilizing to vote. Our ask today is that Canadians from all walks of life consider the potential of healthy, well-educated and fully participating First Nations peoples across the land. We are asking Canadian voters to support the leaders and the candidates who commit to a brighter future, one that includes First Nations as true partners in Canada.”

The AFN is the national organization representing First Nations citizens in Canada. Follow AFN on Twitter @AFN_Comms, @AFN_Updates.

-30-

Contact information:

Alain Garon AFN Bilingual Communications Officer 613-241-6789, ext 382; 613-292-0857 or [email protected]

Jenna Young Castro, AFN Communications Officer (613) 241-6789 ext 401 or (613) 314-8157 or [email protected]

—————————

Le 2 août 2015

Selon le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations,
l’élection fédérale de 2015 doit viser à « éliminer l’écart »
entre les Premières Nations et le Canada

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a déclaré aujourd’hui que l’élection fédérale qui vient d’être déclenchée est une occasion pour tous les Canadiens d’aider à éliminer l’écart qui sépare les membres des Premières Nations du reste du Canada sur le plan de la qualité de vie.

« Cette élection constitue la première occasion pour les Canadiens qui ont suivi le déroulement des travaux de la Commission de vérité et réconciliation de voter en faveur d’un avenir meilleur pour tous les Canadiens, y compris les Premières Nations », a déclaré le Chef national Bellegarde. « Le maintien de l’écart entre les Premières Nations et le reste du Canada coûte très cher, et son élimination sera très bénéfique pour nous tous. Le fait d’éliminer l’écart renforce les communautés des Premières Nations, mais aussi l’économie et tout le Canada. »

Cet écart est bien connu. Ces dernières années, le classement du Canada selon l’Indice du développement humain des Nations Unies a oscillé entre le 6e et le 8e rang, tandis que les Premières Nations se situaient entre le 63e et le 78e rang. L’Indice du bien-être des collectivités établi par le gouvernement fédéral lui-même montre que l’écart ne s’est aucunement réduit depuis 1981. Pour les Premières Nations, cet écart sur le plan de la qualité de vie se traduit par des conditions de santé précaires, une espérance de vie diminuée, des pénuries de logements et le surpeuplement des logements existants, des avis d’ébullition d’eau, une vaste surreprésentation dans les prisons, ainsi que la disparition ou l’assassinat d’un nombre élevé de femmes et de jeunes filles autochtones, entre bien d’autres statistiques alarmantes. Des études ont démontré que l’élimination de l’écart injecterait 400 milliards de dollars dans l’économie canadienne et générerait des économies supplémentaires de 115 milliards de dollars en coûts sociaux liés à la pauvreté.

« Nos enjeux sont ceux du Canada », a déclaré le Chef national Bellegarde. « J’appelle tous les Canadiens et tous les candidats à s’engager à collaborer avec nous, à titre de partenaires, afin d’éliminer l’écart. Cette élection survient au moment où le Canada s’apprête à amorcer l’ère de la réconciliation. L’APN fait sa part pour informer les membres des Premières Nations au sujet de la façon de participer à cette élection. Nos dirigeants et nos citoyens se mobilisent pour voter. Nous demandons aujourd’hui aux Canadiens de tous horizons d’envisager le potentiel que représentent, sur l’ensemble du territoire, des Premières Nations en santé, bien instruites et participantes à part entière. Nous demandons aux électeurs canadiens de soutenir les chefs de parti et les candidats qui s’engagent sur la voie d’un avenir meilleur incluant les Premières Nations en tant que partenaires véritables au Canada. »

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

-30-

Renseignements :

Alain Garon, agent de communications bilingue, Assemblée des Premières Nations, 613‑241-6789, poste 382; 613-292-0857 ou [email protected]

Jenna Young Castro, agente de communications de l’APN, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 ou [email protected]

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More