Assembly of First Nations National Chief Says Foreign Policy Directly Related to First Nation Priorities, and Leaders must Show Commitment to Action with First Nations and Indigenous Peoples Globally

Assembly of First Nations National Chief Says Foreign Policy Directly Related to First Nation Priorities, and Leaders must Show Commitment to Action with First Nations and Indigenous Peoples Globally

by aanationtalk on September 29, 2015407 Views

afnmulti_logo

September 28, 2015

Assembly of First Nations National Chief Says Foreign Policy Directly Related
to First Nation Priorities, and Leaders must Show Commitment to Action
with First Nations and Indigenous Peoples Globally

(Ottawa, ON) – Assembly of First Nations (AFN) National Chief Perry Bellegarde said this evening’s Munk Debate on Canada’s foreign policy with federal party leaders demonstrates the need for greater inclusion and focus on First Nations and Indigenous priorities in the last weeks leading up to the federal election.

“Indigenous rights are human rights, and federal leaders must show commitment to action with First nations and Indigenous peoples globally,” said AFN National Chief Perry Bellegarde.  “Tonight’s debate focused on foreign policy which is directly connected to First Nations rights and priorities including human rights, international trade deals, environmental protection and honouring international instruments like the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples.  We need to see more inclusion of First Nations priorities and other Indigenous peoples and priorities in this discussion.  We must be fully involved in decision-making tables here inCanada and globally.”

This evening’s debate was moderated by Rudyard Griffiths on behalf of Munk Debates.  Topics, themes and questions were informed by a council made up of leading scholars of international affairs from across Canada and overseas.  Questions ranged from Canada’sresponse to ISIS, refugees and Bill C-51, to foreign aid, relationships in the Arctic and with Russia, climate change and trade agreements.

Canada could be an example to the world by working with First Nations here at home to give life to our rights and implement the UN Declaration on the Rights of Indigenous Peoples,” said National Chief Bellegarde.  “Now is the time to take action to close the gap in the quality of life between First Nations people and Canadians.  First Nations were not meant to be poor in our own homelands.  We want to work with the party that forms the government and all parliamentarians to ensure Indigenous rights and Indigenous peoples are respected here in Canada and around the world.”

On September 2nd National Chief Bellegarde released Closing the Gap: 2015 Federal Election Priorities for First Nations and Canada.  The priorities document calls for the implementation of theUN Declaration on the Rights of Indigenous Peoples and its standard of free, prior and informed consent on any activities or initiatives that could impact Indigenous lives, rights or traditional territories.

“First Nations priorities are Canada’s priorities and only when First Nations succeed, will Canada fully succeed,” said National Chief Bellegarde.  “I echo the sentiment at the conclusion of the debate and continue to encourage First Nations and all Canadians to vote on October 19.”

The AFN is convening an Open Forum on First Nations and the 2015 Federal Election on October 7, 2015 at the Edmonton Marriott at River Cree Resort in Enoch, Alberta.  There will be discussions on First Nations priorities, regional approaches and activities on voting and maintaining momentum throughout the election and beyond. Federal party leaders have been invited to the Open Forum to engage with First Nations.

For more information on First Nations priorities for the federal election and on closing the gap visit:http://www.afn.ca/uploads/files/closing-the-gap.pdf

The AFN is the national organization representing First Nations citizens in Canada.  Follow AFN on Twitter @AFN_Comms, @AFN_Updates.

For more information please contact:

Jenna Young Castro, AFN Communications Officer (613) 241-6789 ext 401 or (613) 314-8157 or [email protected]

Alain Garon, AFN Bilingual Communications Officer, 613-241-6789, ext. 382; 613-292-0857 or [email protected]

————————–

28 septembre 2015

Selon le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, la politique
étrangère est directement liée aux priorités des Premières Nations,
et les dirigeants doivent montrer un engagement à agir avec les
Premières Nations et les peuples autochtones du monde entier

(Ottawa, ON) – Selon le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, le débat Munk de ce soir sur la politique étrangère du Canada avec les chefs des partis fédéraux montre qu’il est nécessaire que les priorités des Premières Nations et des peuples autochtones soient mieux prises en compte et fassent l’objet de plus d’inclusion et d’attention dans les semaines précédant l’élection fédérale.

« Les droits des peuples autochtones sont des droits de la personne, et les dirigeants fédéraux doivent montrer un engagement à agir avec les Premières Nations et les peuples autochtones du monde entier », a déclaré le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde. « Le débat de ce soir portait principalement sur la politique étrangère, laquelle est directement liée aux droits et aux priorités des Premières Nations, notamment les droits de la personne, les accords de commerce international, la protection de l’environnement et le respect des instruments internationaux, comme la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Les priorités des Premières Nations et des autres peuples autochtones doivent être mieux prises en compte dans le cadre de ces discussions. Nous devons participer pleinement aux processus décisionnels ici au Canada et dans le monde. »

Le débat de ce soir était animé par Rudyard Griffiths pour le compte de Munk Debates. Les sujets, les thèmes et les questions abordés ont été sélectionnés par un conseil composé d’éminents spécialistes des affaires internationales du Canada et de l’étranger. Il a été notamment question de l’intervention du Canada contre l’EI, des réfugiés, du projet de loi C-51, de l’aide étrangère, des relations dans l’Arctique et avec la Russie, du changement climatique et des accords commerciaux.

« Le Canada pourrait donner l’exemple au monde entier en collaborant avec les Premières Nations ici au pays pour donner vie à nos droits et mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones », a déclaré le

Chef national Bellegarde. « Le temps est venu de passer à l’action afin d’éliminer l’écart entre les citoyens des Premières Nations et les Canadiens sur le plan de la qualité de vie. Il est inadmissible que les membres des Premières Nations vivent dans la pauvreté sur leurs terres natales. Nous voulons collaborer avec le parti qui formera le gouvernement et tous les parlementaires pour faire respecter les peuples autochtones et leurs droits ici au Canada et partout dans le monde. »

Le 2 septembre, le Chef national Bellegarde a publié Éliminer l’écart : Priorités des Premières Nations et du Canada en vue de l’élection fédérale de 2015. Ce document de priorités lance un appel en faveur de la mise en œuvre de la Déclaration des

Nations Unies sur les droits des peuples autochtones établissant comme norme le concept de consentement libre, préalable et éclairé pour toute activité ou tout projet pouvant avoir une incidence sur la vie, les droits ou les territoires traditionnels des peuples autochtones.

« Les priorités des Premières Nations sont également celles du Canada, et ce n’est que lorsque les Premières Nations prospéreront que le Canada connaîtra une véritable prospérité », a souligné le Chef national Bellegarde. « Je fais écho aux sentiments exprimés à la conclusion du débat et je continue d’encourager les citoyens des
Premières Nations et tous les Canadiens à aller voter le 19 octobre. »

L’APN convoquera une discussion ouverte sur les Premières Nations et l’élection fédérale de 2015, le 7 octobre, à l’hôtel de villégiature Marriott Edmonton River Cree, à Enoch, en Alberta. On y discutera des priorités des Premières Nations, ainsi que d’approches régionales et d’activités concernant le scrutin et la façon de maintenir la dynamique tout au long de la campagne électorale et au-delà. Une invitation a été lancée aux chefs des partis fédéraux pour qu’ils viennent échanger avec les Premières Nations dans le cadre de cette discussion ouverte.

Pour en savoir plus sur les priorités des Premières Nations en vue de l’élection fédérale et sur l’élimination de l’écart, veuillez consulter le lien suivant : http://www.afn.ca/uploads/files/closing-the-gap-fr.pdf.

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

-30-

Renseignements :

Jenna Young Castro, agente de communications, APN, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 ou [email protected]

Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613-241-6789, poste 382, 613-292-0857, ou [email protected]

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More